sol


sol

1. sol [ sɔl ] n. m.
• 1538; soul XVe; lat. solum
1Partie superficielle de la croûte terrestre, à l'état naturel ou aménagée pour le séjour de l'homme. S'asseoir à même le sol, sur le sol. Avion qui touche le sol. « rasant le sol comme une hirondelle avant l'orage » (Beaumarchais) ( rase-mottes) . Au ras du sol. Ramper sur le sol. Être cloué au sol. « lourd et collé au sol comme une bête rampante » (Martin du Gard). « Des branches bourgeonneuses qui jonchaient le sol couleur de cendre » (J. Laurent). Sol dur, raviné, détrempé. Sol qui s'effondre, se dérobe. Les « collines dorées, derniers mouvements du sol » (Fromentin). relief. Essai au sol d'un avion (opposé à en vol) . Loc. adj. (1954) Milit. SOL-SOL, SOL-AIR, se dit d'un engin lancé à partir du sol contre un objectif terrestre ou aérien. Des missiles sol-sol. Par ext. Atterrir sur le sol lunaire.
2Terre, surface de terre (considérée comme objet de propriété). fonds, tréfonds. Le sol français. territoire. Le sol natal. patrie. Le droit du sol, permettant à un enfant d'immigrés né sur le territoire d'être naturalisé (opposé à droit du sang) . — Surface au sol d'un bâtiment, surface qu'il occupe sur le terrain. Surface au sol et surface habitable. Plan d'occupation des sols (P. O. S. [ pɔs ]) :ensemble de documents d'urbanisme qui fixent les règles générales et les servitudes d'utilisation des sols d'un territoire déterminé.
3Surface plane, généralement horizontale, constituant la limite inférieure d'une pièce d'habitation, d'une construction. Le sol d'une terrasse, d'un appartement. Revêtement de sol : carrelage, linoléum, moquette, parquet. « Le sol est en bois ordinaire, noirci par la boue et de grossiers lavages » (Robbe-Grillet) . 1. plancher. Sol en terre battue. Entretien des sols. Exercices (de gymnastique) au sol.
Par ext. Tapis de sol d'une voiture.
4Géol. « Formation naturelle de surface à structure meuble, d'épaisseur variable, résultant de la transformation de la roche mère sous-jacente sous l'influence de divers processus physiques, chimiques et biologiques » (A. Demolon). Le sol et le sous-sol. Science du sol. 2. pédologie. Genèse des sols : désagrégation, altération et transformation des roches. ⇒ pédogenèse. Constituants des sols : sable, calcaire, substances colloïdales (de nature minérale ou organique; argile et humus). Sols sablonneux, argileux, calcaires. Sols gelés. permafrost.
Cour. Terre. terrain, terroir. Pauvreté, appauvrissement, richesse du sol. Culture, exploitation du sol.
⊗ HOM. Sole. sol 2. sol [ sɔl ] n. m. inv.
XIIIe; 1re syll. du mot solve, dans l'hymne à saint Jean Baptiste → ut
Note de musique, septième degré de l'échelle fondamentale, cinquième son de la gamme naturelle. Sol naturel, sol dièse, sol bémol. Dans la notation anglaise, sol est désigné par G. Clé de sol. Gamme de sol. Ton correspondant. « Concerto en sol majeur », de Ravel. Cette note représentée. sol 3. sol [ sɔl ] n. m.
• 1933; mot angl. (av. 1869), de solution
Chim. Solution colloïdale; liquide contenant une matière dispersée dans sa masse, sans que cette dispersion corresponde à la séparation du corps en ses molécules. Sol liquide. Sol gazeux. aérosol.

sol nom masculin (latin solum) Couche superficielle de l'écorce d'une planète tellurique : Sol lunaire. Couche superficielle de l'écorce terrestre considérée quant à sa nature ou à ses qualités productives : Un sol calcaire. Un sol fertile. Surface de la terre, aménagée ou non : L'avion s'est écrasé au sol. Surface, en général plane et horizontale, aménagée pour le séjour, la circulation, etc., ou formant le plancher d'un appartement, d'un véhicule, etc. : Le sol d'une cave. Littéraire. Contrée, pays, patrie : L'attachement au sol natal. Pédologie Formation naturelle de surface, meuble, résultant de la transformation, au contact de l'atmosphère, de la roche mère sous-jacente, sous l'influence des processus physiques, chimiques et biologiques. (La partie superficielle du sol correspond à la couche arable des agronomes, souvent profondément influencée par l'action de l'homme.) Sports Épreuve de gymnastique se déroulant sur un praticable (avec accompagnement musical pour les femmes). [On dit aussi exercices au sol.] ● sol (expressions) nom masculin (latin solum) Effet de sol, modification du champ aérodynamique d'un avion, provoquée par la proximité d'une surface plane. (Affectant essentiellement les caractéristiques de l'aile lors de la phase d'atterrissage, il se traduit généralement par une augmentation de portance.) Artillerie sol-air, appellation actuelle de l'artillerie antiaérienne. Missile sol-air, missile lancé du sol sur un objectif aérien. Missile sol-sol, missile lancé du sol sur un objectif terrestre. Droit du sol, détermination de la nationalité d'après le lieu de naissance de l'individu. Hors sol, se dit d'un élevage (avicole, porcin, de jeunes bovins) dont les animaux sont alimentés avec des produits qui ne proviennent pas de l'exploitation agricole dans laquelle ils se trouvent ou d'un élevage constitué en dehors de toute exploitation agricole. Effet de sol, propriété des systèmes dans lesquels une sustentation est assurée par de l'air à faible pression insufflé par des ventilateurs dans des cavités, limitées par des jupes et dont la paroi inférieure est constituée par le sol ou par la surface de l'eau. (Il est utilisé pour l'aéroglisseur et l'aérotrain.) Mécanique des sols, branche de la mécanique générale étudiant tous les problèmes de massifs et d'infrastructure dans les travaux publics et le génie civil. ● sol (homonymes) nom masculin (latin solum) sol nom masculin invariable sole nom fémininsol (synonymes) nom masculin (latin solum) Couche superficielle de l'écorce terrestre considérée quant à sa nature...
Synonymes :
sol nom masculin invariable Note de musique, cinquième degré de la gamme d'ut. ● sol nom masculin (abréviation de solution) Liquide contenant une matière dispersée dans sa masse, sans que cette dispersion soit poussée jusqu'à la séparation du corps en ses molécules. Partie soluble d'un polymère partiellement réticulé, la partie insoluble étant le gel. ● sol nom masculin (ancien français solt, du bas latin solidus, pièce d'or) Synonyme ancien de sou. ● sol nom masculin Unité monétaire principale du Pérou. ● sol (homonymes) nom masculin invariable sol nom masculin sole nom fémininsol (homonymes) nom masculin (abréviation de solution) sol nom masculin invariable sole nom fémininsol (homonymes) nom masculin (ancien français solt, du bas latin solidus, pièce d'or) sol nom masculin invariable sole nom fémininsol (synonymes) nom masculin (ancien français solt, du bas latin solidus, pièce d'or)
Synonymes :
- sou
sol (homonymes) nom masculin sol nom masculin invariable sole nom féminin

sol
n. m.
d1./d Surface sur laquelle on se tient, on marche, on bâtit, etc. Coucher à même le sol. Revêtements de sol. Gymnastique au sol.
|| (Considéré en tant qu'étendue d'un territoire, d'un pays déterminé.) Le sol natal.
|| Droit du sol: fait, pour une personne, d'avoir la nationalité du pays où elle est née. Ant. droit du sang (sens 4).
(En tant qu'objet susceptible d'appropriation.) Posséder le sol et les murs.
d2./d Terrain considéré quant à sa nature ou à ses qualités productives. Sol argileux. Sol fertile.
d3./d GEOL Couche superficielle, meuble, d'épaisseur variable, résultant de l'altération des roches superficielles (roches mères) par divers processus et de l'accumulation des produits d'altération. étude des sols: V. pédologie.
————————
sol
n. m. inv. MUS Cinquième degré de la gamme d' ut.
Signe par lequel on représente cette note.

I.
⇒SOL1, subst. masc.
A. — 1. Partie de la croûte terrestre, à l'état naturel ou aménagée, sur laquelle on se tient et se déplace. Creuser, fouiller, fouler, quitter, raser le sol; marcher, poser, reposer, rouler sur le sol; exercices au sol; mouvement de/du sol; revêtement de sol; trace sur le sol; sol aménagé, cimenté, détrempé, ferme, gelé, glissant; sol en asphalte. Le sol sous les pieds glisse et crie (VERLAINE, Poèmes saturn., 1866, p. 79):
1. Le vent s'est enfui quelque part, on ne sait où, erre au fond des immenses déserts, des solitudes altissimes où sont venus l'un après l'autre mourir les échos de ses galops sauvages. Une brise, un souffle, un murmure, un essaim de choses invisibles glisse à trente pieds du sol comme flottant sur l'épaisseur de la nuit.
BERNANOS, M. Ouine, 1943, p. 1434.
Expressions
À fleur de sol. À même le sol. Ben, tenez, la v'là, c'te putain-là il désigne une fosse qui s'allonge à fleur du sol (BARBUSSE, Feu, 1916, p. 13). Rroû était (...) aplati à fleur de sol (GENEVOIX, Rroû, 1931, p. 92).
Battre le sol de la semelle. V. battre1 I A 1 d. Il battait le sol de la semelle, son chapeau sous le bras (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 130).
Au ras du sol. Très près du sol. Synon. en rase-mottes. Les maisons brûlaient au ras du sol avec le calme des cheminées de village sous le soleil couchant (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 554).
Le sol manque sous les pieds. Synon. le sol se dérobe (v. dérober II A 3). Au fig. La limite est franchie avec une horreur lasse: l'espoir semble un respect que la fatigue accorde à la nécessité du monde. Le sol manquera sous mes pieds. Je mourrai dans des conditions hideuses (G. BATAILLE, Exp. int., 1943, p. 125).
Spécialement
BLAS. ,,Champ de l'écu`` (LITTRÉ; ds BESCH. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.).
DR. Terrain considéré comme la propriété de quelqu'un. Enfin, il n'est permis ni de puiser de l'eau à une fontaine enclavée dans un terrain, sans la permission du propriétaire, parce qu'en vertu du droit d'accession la source appartient au possesseur du sol, s'il n'y a possession contraire (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 194). La diffusion des eaux, la diversité des orientations, le morcellement des sols, fournissent spontanément sur divers points la somme des conditions nécessaires à une existence fixe (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 186).
Plan d'occupation des sols (P.O.S.). V. occupation A 1. Cette implantation résulte d'un rééquilibrage du plan d'occupation des sols (L'Est Républicain, 31 août 1986, p. 6, col. 4).
PONTS ET CH. ,,Matériau grenu en place, contribuant (...) aux qualités mécaniques de la chaussée`` (CHOPPY 1975). P. ext. ,,Tout matériau grenu intervenant dans la composition de la chaussée, à l'exception des matériaux agglomérés par un liant`` (CHOPPY 1975).
PHYS. Onde de sol. Onde se propageant à la surface du sol (d'apr. Lar. encyclop.).
P. anal. Sol lunaire, sol de la lune. Le sol de la Lune apparaît jonché d'une multitude de pierres (GDEL, s.v. lunaire).
P. métaph. D'un seul bond, le soleil dépasse le sol de l'horizon (GIONO, Colline, 1929, p. 71).
P. méton. [Avec une nuance affective le plus souvent] Pays, contrée, région. Sol français. Le sol de la patrie envahie est une terre sacrée (BORDEAUX, Fort de Vaux, 1916, p. 68):
2. Le soir il s'en alla, en trouant de la molette de ses éperons le sol brûlant. Les survivants fuirent errants et pourchassés. Mais l'homme renaît toujours, même de ses cendres. L'amour du sol natal est un ferment incoercible de résurrection. Après l'écrasement des protestants, les petits-fils des incendiés reprirent le chemin de leur colline.
PESQUIDOUX, Livre raison, 1928, p. 273.
2. P. anal. Ce qui constitue la surface inférieure d'un bâtiment ou d'un objet. Poser sur le sol; tapis de sol. Degas est l'un des rares peintres qui aient donné au sol son importance. Il a des planchers admirables (VALÉRY, Degas, 1936, p. 74).
Rem. Confusion possible avec la sole du four. V. sole2 C.
B. — AGRIC. Terrain considéré par rapport à sa nature, à ses constituants, à ses qualités productives. Sol alluvial, désertique, fertile, gras, léger, lourd, meuble, pauvre, riche, stérile; amender, cultiver, fertiliser, fumer, labourer, travailler le sol; amendement, appauvrissement, composition, culture, exploitation, propriétés du sol; sciences des sols (synon. pédologie); type de sol. À l'aide d'une houe faite de deux pièces de bois dur reliées par une corde formant crochet, des travailleurs penchés ameublissaient le sol pour quelques plantations (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 243):
3. Dans un pays fertile, dans un climat heureux, le même espace de terrain produit en grains, en fruits, en racines, de quoi nourrir beaucoup plus d'hommes que s'il était employé en pâturages. Ainsi, lorsque la nature du sol ne rendait pas cette culture trop pénible; lorsqu'on eut découvert le moyen d'y employer les mêmes animaux qui servaient aux peuples pasteurs pour les voyages ou pour les transports...
CONDORCET, Esq. tabl. hist., 1794, p. 25.
C. — Au fig. Nature profonde d'un individu. Mais c'est surtout comme à des gisements profonds de mon sol mental, comme aux terrains résistants sur lesquels je m'appuie encore, que je dois penser au côté de Méséglise et au côté de Guermantes (PROUST, Swann, 1913, p. 184). Aussitôt, elle ressentit le renouveau d'une force calme, abolie depuis son enfance. Elle revenait à sa nature, (...) elle retrouvait un sol ferme, réduit, appauvri, mais illuminé par l'expérience de la douleur (CHARDONNE, Chant Bienh., 1927, p. 92).
REM. Sol-sol, sol-air, loc. adj., art milit. [En parlant ,,d'un engin, d'une fusée ou d'un missile lancé à partir du sol contre un objectif terrestre ou aérien`` (ROB. 1985)] On peut distinguer les engins sol-sol, les engins sol-air, les engins air-sol, les engins air-air. Le plus petit est une fusée anti-char de faible dimension à l'usage de l'infanterie; le plus grand, qui sera probablement achevé entre 1960 et 1965, est une fusée intercontinentale qui pèsera plus de 100 tonnes, atteindra 25 000 kilomètres à l'heure, aura une autonomie de plus de 7500 kilomètres et dont la tête explosive sera thermonucléaire (BILLOTTE, Consid. strat., 1957, p. 40-16).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. sol2, 3, sole1, 2, 3, 4. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. XVe s. haut bret. soul « surface de la terre où l'on se tient, où l'on marche » (ds PLANIOL, La Très ancienne coutume de Bretagne, p. 191); 1538 sol (EST.); 2. XVIe s. « rez-de-chaussée » (Coust. gén., t. I, p. 528 ds LITTRÉ); d'où 1606 « endroit, terrain considéré comme propriété » (NICOT); 3. 1690 « terrain considéré par rapport à sa nature ou à ses qualités productrices » sol ... pierreux ... sol sablonneux (FUR.); 4. 1752-54 « surface aménagée par l'homme pour la marche, le séjour... » (J. F. BLONDEL, L'Architect. fr., t. II, p. 4 ds IGLF Moy. Âge: tout le sol de cette Eglise est comparté de pavés de marbre); 5. 1793 « contrée, région, pays » le sol français (LAYA, Ami loix, I, 1, p. 8). Empr. au lat. class. solum « fondement, fond; base, surface de la terre; pays, contrée ».
II.
⇒SOL2, subst. masc.
MUS. Septième degré de l'échelle fondamentale, soit la cinquième note de la gamme modèle et naturelle d'ut et dominante dans cette même gamme. Concerto en sol; gamme de sol; sol bémol. Les clés usuelles ne pourraient-elles être totalement unifiées au point de vue de la lecture, (...)? On généraliserait ainsi la lecture de la clé de sol deuxième ligne, aujourd'hui, la plus répandue. Il suffirait pour cela d'employer toujours la clé de fa sur la cinquième ligne et de placer la clé d'ut, une fois pour toutes, dans le troisième interligne (D'INDY, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 62). Au lieu que, dans le texte définitif, le chant sort des profondeurs et se maintient à mi-hauteur, jusqu'à la modulation de sol dièze à sol naturel, d'où elle s'envole en un bon de dixième, dans une supplication pathétique... Mais la grande ligne est bien fixée (ROLLAND, Beethoven, t. 1, 1937, p. 259).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. sol1,3, sole1, 2, 3, 4. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. Ca 1223 (GAUTIER DE COINCI, Miracles Vierge, éd. V. F. Koenig, 1 Mir 11, 748, t. 2, p. 33); 1690 clef de sol (FUR.). Syll. tirée, pour désigner la cinquième note de la gamme, par Guido d'Arezzo [995-1050] du mot solve dans l'hymne lat. de St Jean-Baptiste (cf. ré; v. FEW t. 12, p. 82b et t. 4, p. 49b).
STAT. Sol1 et 2. Fréq. abs. littér.:6 706. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 7 265, b) 9 359; XXe s.: a) 10 312, b) 11 103.
III.
⇒SOL3, subst. masc.
CHIM. Solution colloïdale dans laquelle le soluté est un solide dispersé sous formes de particules microscopiques dans le solvant. Ces granules sont donc trop petites pour être visibles au microscope ordinaire, mais ils sont nettement plus gros que les molécules de taille courante. Autrement dit les sols font la transition entre les solutions ordinaires et les suspensions plus ou moins grossières de particules solides dans un liquide (Encyclop. univ. t. 4 1969, p. 687).
REM. -sol, élém. formant entrant dans la constr. de n. de solutions colloïdales dont le milieu est désigné par le 1er élém. V. aérosol, alcoosol, hydrosol (s.v. hydro-), organosol (s.v. organo-).
Prononc. :[]. Homon. sol1,2. Étymol. et Hist. 1933 (Lar. 20e). Empr. à l'angl. sol (v. aérosol).

2. sol [sɔl] n. m.
ÉTYM. 1538; soul, XVe; du lat. solum.
1 Partie superficielle de la croûte terrestre, à l'état naturel ou aménagée pour le séjour de l'homme; zone, surface (de la superficie terrestre ou d'un espace aménagé par l'homme). || Sol dur et battu (→ Aligner, cit. 2), raboteux ( Aspérité; → Cygne, cit. 3), ferme (cit. 3); raviné, caillouteux (→ Raclement, cit. 1), détrempé (→ Relayer, cit. 1). || Sol qui mollit (cit. 1), s'effondre (cit. 4), se dérobe. || Mouvement, moutonnement (cit.), ondulation du sol. Relief.Sols aménagés. || Sol cimenté (cit. 1), de terre battue (→ Grange, cit. 2), en asphalte (→ Rustique, cit. 4). || Sol d'une maison. || Sol fait de lames de chêne. Plancher (→ Loger, cit. 19).Sur le sol. || Pieds qui reposent sur le sol (→ Appui, cit. 1), quittent le sol (→ Bostonner, cit.). || Tomber (→ Croquis, cit. 1), rouler sur le sol (→ Former, cit. 29).Gymn. || Au sol. || Exercices au sol : bascule, pirouette, roue, roulade, saut, etc. || Posé au sol (→ Frémissant, cit. 3), à même le sol (→ Mat, cit. 5). || Vitesse au sol. || Au ras (cit. 8) du sol. || Essai au sol.Du sol. || À un mètre, à quelques pieds du sol (→ Dévaster, cit. 4; enfoncer, cit. 32). || Se rapprocher du sol.Raser le sol → Aplatir, cit. 4; calomnie, cit. 5. || En rasant le sol. Rase-mottes (en). || Se pencher (cit. 6) jusqu'à toucher le sol. || Joncher (cit. 3) le sol. || La surface du sol (→ Fouir, cit. 1; nid, cit. 3). || Creuser, fouir (cit. 3) le sol. Excavation. || La canonnade (cit. 2) fait trembler, ébranle (cit. 27) le sol.
1 (…) nous nous enfournâmes bravement dans un couloir dont le sol n'était ni planchéié ni carrelé, mais en simple terre naturelle.
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 15.
Phys. || Onde de sol, qui se propage à la surface du sol.
Loc. adj. (1954). || Sol-sol, sol-air, se dit d'un engin, d'une fusée ou d'un missile lancé à partir du sol contre un objectif terrestre ou aérien. || « Les euromissiles (Pershing 2 et missiles de croisière sol-sol) » (le Point, 27 avr. 1981, p. 76).
2 Terre, surface de terre (considérée comme objet de propriété). Fonds, tréfonds. || S'approprier (cit. 5) le sol. || L'attachement au sol, à la propriété (→ Fixité, cit. 1). || Le sol natal, paternel. Patrie (cit. 12; et → Replanter, cit. 3), pays. || Le sol français, notre sol. Territoire (→ Forteresse, cit. 1; incursion, cit. 3). || Le sol breton, ibérique (→ Issu, cit. 2; reconquête, cit. 1).Le droit du sol : droit permettant à un enfant d'étrangers (notamment d'immigrés) né sur un territoire national d'être naturalisé (opposé à droit du sang).
Surface au sol (d'un bâtiment) : surface qu'un bâtiment occupe sur un terrain.Plan d'occupation des sols (P. O. S.) [peɔɛs; pɔs]  : ensemble des documents d'urbanisme qui fixent les règles générales et les servitudes d'utilisation des sols d'un territoire déterminé.
3 (XVIIe). Didact. et cour. « Formation naturelle de surface à structure meuble, d'épaisseur variable, résultant de la transformation de la roche mère sous-jacente sous l'influence de divers processus physiques, chimiques et biologiques » (A. Demolon). || Science du sol. 2. Pédologie, pédologue. || Genèse des sols : désagrégation et altération des roches, leur transformation en sols autochtones, résiduels, et de transport. || Évolution des sols, sous l'influence du climat, du temps, de la végétation… || Types de sols : sols dits zonaux, où prédomine l'influence du climat (sols polaires, podzoliques ou « podzols », bruns, rouges, latéritiques; sols des zones désertiques et subdésertiques, sols steppiques bruns ou noirs [ Tchernoziom], sols de prairie…). || Sols dits intrazonaux, qui ont subi une évolution anormale par rapport à l'ensemble de la zone où on les observe. || Sols dits azonaux, non évolués, qui doivent tous leurs caractères à la roche mère.Constituants des sols : sable, calcaire, substances colloïdales (de nature minérale ou organique : argile et humus, cit. 2). → Fertilité, cit. 1. || Propriétés physiques des sols : rapports du sol avec l'air, l'eau, la chaleur solaire (→ Arrosage, cit. 2; capillarité, cit.; causse, cit. 1; dessèchement, cit. 2; gel, cit. 4; inonder, cit. 3). || Fertilité du sol, dépendant de ses propriétés physiques, et de l'intervention de l'homme (action sur les constituants du sol, travail du sol). Amendement (→ Engrais, cit. 1; extensif, cit. 1; hersage, cit.; intensif, cit. 1). || Éléments du sol indispensables à la végétation, éléments assimilables (azote, phosphore, soufre, potassium, calcium, magnésium, etc.). || Propriétés biologiques des sols, dues à leur richesse en micro-organismes, causes de divers phénomènes : formation d'humus, nitrification, fixation de l'azote, etc.(Dans le langage courant). Terre; terrain, terroir. || Pauvreté, appauvrissement, richesse du sol (→ Essence, cit. 17; européen, cit. 1). || Conquête, culture, exploitation (cit. 3) du sol. Glèbe (→ Déprédation, cit. 4; exotique, cit. 5). || Sol vierge, dénudé. || Produits, productions du sol (→ Gourmandise, cit. 6; inapprivoisable, cit. 2), influence du sol. Tellurisme.Par métaphore. || Le sol social (→ Plante, cit. 7).
2 Jusqu'à la fin du XIXe siècle, l'idée de l'évolution du sol n'avait guère été envisagée. Géologues et agronomes étaient d'accord pour reconnaître l'existence du sous-sol, dont l'étude revenait aux premiers, puis de la terre arable (…) dont l'étude revenait aux seconds (…) C'est à une équipe de minéralogistes et géologues russes, sous la direction de Dokoutchaiev, que l'on est redevable des nouvelles conceptions réunies sous le nom de pédologie (…) Elles résultent principalement de la constatation que, dans une même zone climatique, des roches mères très différentes peuvent arriver à donner des sols dont les caractères essentiels sont identiques, tandis que la même roche mère, sous des climats variés, donnera des sols foncièrement dissemblables.
B. Gèze, in Encycl. Pl., la Terre, Altération des roches et formation des sols, p. 1112.
COMP. Sous-sol.
HOM. 1., 3., 4., 5. Sol, 1., 2., 3., 4. sole.
————————
3. sol [sɔl] n. m.
ÉTYM. V. 1220; première syllabe de solve, début du troisième vers de l'hymne latine de saint Jean-Baptiste.
Septième degré de l'échelle fondamentale, cinquième degré de la gamme d'ut; signe qui représente cette note (→ Mezzo, cit. 1). || Sol naturel, dièse, bémol (→ Modulation, cit. 5). || Clef de sol. || Gamme, ton de sol. || Sol bémol majeur, gamme majeure ayant 6 bémols à la clef. || Sol dièse mineur, gamme mineure relative de si majeur, ayant 5 dièses à la clef et dont la sensible est fa double dièse.Concerto en sol majeur, de Ravel.
0 (Mademoiselle) se mettait à son clavecin (…) Cependant, comme il fallait faire quelque chose, je lui prenais les mains que je lui plaçais autrement. Je me dépitais, je criais : « Sol, sol, sol, Mademoiselle, c'est un sol. » La mère : « Mademoiselle, est-ce que vous n'avez point d'oreilles ? Moi qui ne suis pas au clavecin et qui ne vois pas sur votre livre, je sens qu'il faut un sol (…) »
Diderot, le Neveu de Rameau, Pl., p. 449.
DÉR. V. Solfège, solfier.
HOM. 1., 2., 4., 5. Sol, 1., 2., 3., 4. sole.
————————
4. sol [sɔl] n. m.
ÉTYM. 1933; mot angl., av. 1869; de solution, franç. solution.
Chim. Solution colloïdale. || L'aérosol, sol dont le milieu de dispersion est l'air.
HOM. 1., 2., 3., 5. Sol, 1., 2., 3., 4. sole.
————————
5. sol [sɔl] n. m.
ÉTYM. 1961, attesté; mot esp. « soleil ».
Unité monéraire du Pérou.
HOM. 1., 2., 3., 4. Sol, 1., 2., 3., 4. sole.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • şölələnmə — «Şölələnmək»dən f. is …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • Sol — is the Latin name of the Sun, and the modern word for Sun in Spanish, Portuguese, Catalan, Icelandic ( ), Danish, Norwegian and Swedish. In Persian, it refers to a solar year .Sol or SOL may also refer to: Sun * the Solar system * A solar day on… …   Wikipedia

  • SOL — ist der Vorname von: Sol Lesser (1890–1980), US amerikanischer Filmproduzent und Filmregisseur Sol LeWitt (1928–2007), US amerikanischer Künstler Sol Campbell (*1974), Englischer Fußballspieler Sol ist der Familienname folgender Personen: Ed Sol… …   Deutsch Wikipedia

  • sol — 1. (sou) s. m. Voy. sou. sol 2. (sol) s. m. 1°   Surface sur laquelle reposent les corps terrestres. à deux pieds du sol. Il ne faut pas bâtir sur le sol d autrui. Le sol de cette ville est inégal. •   Un de ces beaux jours qu on ne voit plus à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Sol — bezeichnet: Sonne in der lateinischen Sprache Sol (Marstag), den Tag auf dem Planeten Mars Kolloid in der Chemie Sol (Gott), den römischen Sonnengott Sol (Mythologie), eine germanische Sonnengöttin Sou, eine alte französische Münze Nuevo Sol,… …   Deutsch Wikipedia

  • SOL — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Saule et Sole …   Wikipédia en Français

  • sol — sustantivo masculino 1. (en mayúscula) Área: astronomía Estrella luminosa que constituye el centro del Sistema Solar: El Sol proporciona luz y calor a la Tierra. sol naciente Sol que empieza a dejarse ver en el horizonte. sol poniente Sol que se… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • SOL — Phoenicibus olim Η῏λ, El, teste Serviô, In l. 1. Aen. v. 646. qui de Belo Phoenice, unde creta Dido, loquens, Omnes, inquit, in illis, partibus Solem colunt, qui ipsorum linguâ Hel dicitur; unde et Η῞λιος: η in ω discedente, et spiritu, in… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • sol — |ó| s. m. [Física, Química] Substância coloidal em que há dispersão de pequenas partículas sólidas num líquido. • Plural: sóis e soles.   ‣ Etimologia: inglês sol sol |ó| s. m. 1.  [Música] Quinta nota da escala musical. 2.  [Música] Sinal que… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Soľ — Wappen Karte …   Deutsch Wikipedia

  • Sól — Hilfe zu Wappen …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.